C’est le premier pas qui compte…

40 ans, c’est toute une histoire!
« Dans un grand voyage, c’est le premier pas qui compte! »
La semaine dernière, j’ai reçu un appel de mon frère. Il vit à Boston, aux États-Unis. Et moi, je vis à Montréal, au Canada. C’était un mardi soir, après un service à l’église, j’étais en train d’embarquer ma famille dans un taxi pour rentrer à la maison. Il me demanda si j’étais occupé. Je lui dis que non.

De quoi voulait-il me parler? Était-ce à propos de son mariage? Oui, mon petit frère Paul va se marier. L’heureuse élue, c’est Marianna. Mais la grande surprise, c’est qu’il n’est pas le seul. Mon petit frère Yealord se marie aussi. Et la fille de ses rêves, c’est Guerlande. Oui, vous avez bien compris, deux frères se marient le même jour. Et deux autres frères – Philippe et moi – seront les témoins. Cet été, on assistera à tout un festival de mariages à Sibert!

Je ne sais pas s’il y a un lien entre la mort et le mariage, mais depuis le séisme du 12 janvier, j’ai remarqué que le nombre de célibataires a diminué considérablement dans notre église. Je crois même que dans certaines assemblées comme celle du Canada, un frère célibataire est comme une espèce en voie de disparition! Et je sais de quoi je parle car je suis devenu un parrain très en demande. Parfois, je dois même refuser par manque de temps. Il semble que le mot d’ordre du côté des frères, c’est : « Mieux vaut se marier que de mourir… »

Non, ce n’était pas de son mariage qu’il voulait me parler. Heureusement pour lui, tout est sous contrôle. Les funérailles seront chantées – sans faute – le 16 juillet prochain en Haïti et toute la famille sera présente. Les funérailles? Oui, je veux dire les funérailles de sa vie de célibataire!

Au téléphone, il voulait discuter avec moi à propos d’un autre projet. Mon frère et moi, nous avons travaillé ensemble sur beaucoup de projets par le passé. Notre tout premier projet a été un succès. Il s’agissait du documentaire vidéo sur le miracle de la guérison de frère Yvens à Orlando. Quand frère Paul me propose un projet, je lui fais confiance. C’est difficile de refuser car nous savons que nous allons ainsi changer le monde, une étape à la fois.

Nous aimons travailler ensemble. C’est mon compagnon d’œuvre. J’aime sa passion, son esprit d’excellence et son souci du détail. Au travail, nous sommes complémentaires. Il aime être derrière la camera et j’aime être devant. Je suis la plume qui écrit l’histoire. C’est lui mon éditeur qui la publie. Ensemble, nous formons une équipe du tonnerre. Et avec Dieu, nous ferons des exploits. Et cette fois, il voulait qu’on travaille sur le projet du 40e.

Cette année, notre église fête ses 40 ans d’existence. 40 ans, c’est toute une histoire! Cela fait longtemps que je réfléchissais à ce que je devais faire pour marquer ce grand évènement qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie. Car ce n’est pas tous les jours qu’on a 40 ans. Frère Paul et moi, nous ne savions pas toujours ou nous allions, mais nous avons pris l’habitude de suivre nos instincts. Dans cette grande aventure, la première chose, c’est d’abord d’avoir une destination. Notre but, c’est de raconter les exploits que Dieu a faits au milieu de nous, dans notre église, depuis 40 ans. Et ensuite, le plus important, c’est de faire le premier pas.

Faire le premier pas, c’est tout ce qui compte. Et aujourd’hui, j’ai fait le premier pas en écrivant cet article. Et grâce à ce premier pas, j’ai pu rencontrer une personne merveilleuse. Une personne pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration. Cette personne, c’est… VOUS. Vous, qui lisez en ce moment, je ne vous connais peut-être pas encore mais je sais une chose sur vous : vous aimez Dieu et il a accompli de grandes choses dans votre vie. C’est le moment de raconter les merveilles de l’Éternel. Je suis David Jean Paul et je suis heureux de vous avoir rencontré et de vous avoir présenté l’homme qui se cache derrière certains de mes plus grands exploits, mon frère: Paul Davius Jean Paul. Qui êtes-vous? Dites-nous ce que Dieu a fait dans votre vie.

Voici une petite parcelle de cette histoire fascinante que nous aurons le plaisir de vous raconter dans les jours à venir. C’est une histoire à laquelle vous participez. J’ai hâte de lire votre histoire, car elle vaut de l’or! Racontez-la! Allez-y! Faites le premier pas. Faites le premier geste et Dieu fera le reste.
Partagez votre histoire dans la boite à commentaire ci-dessous…Ou bien écrivez-nous à support@radiotelefullgospel.com